Blog de djP

Blog de djP

Mon menu détaillé est ici: http://djpdp.hotglue.me/menu


Comment refuser légalement de se faire piquer

Publié par djp sur 21 Août 2020, 23:29pm

Catégories : #infos et coups de gueule

Nous allons être confrontés à une vaccination de masse, peut-être même sous le coup de l'obligation! Mais ce vaccin ne sera pas un vaccin ordinaire même s'il présentera aussi différents risques d'effets secondaires et peu de certitude quant à la "protection" qu'il offre. Les vaccins font normalement l'objet de tests scientifiques (truqués ou pas) durant minimum 3 ans avant d'être lâchés dans le circuit publique. Ici l'urgence semble avoir fait tomber ces barrières. Comme dans un film, si tout va bien après 30 secondes, ça veut dire que c'est okay, y a pas poison. Et hop! les voilà qui (les "états" €payants) font leur choix parmi différentes chimères expérimentales, prêts à sortir les milliards, encore des milliards pour ces labos mortiphères ! Les premiers tests de vaccins anti-covid-19 faisaient état de 70 à 80% d'effets secondaires dans les premiers jours !

Ce vaccin en gestation comporte des séquences d'ADN (ARN) destinés à interagir avec nos chromosomes pour qu'ils nous produisent les défenses "anti-corps" contre le virus qui fait la une des médias depuis février 2020 alors que l'épidémie (victimes essentiellement en maison de repos et hôpital) s'est dans les faits éteinte. Cette modification du génome humain par "forçage génétique" est une première et le grand peuple de la Terre va en être le cobaye. Ce n'est pas pour rien si la commission européenne planche en ce moment sur des réformes en matière de bio-éthique (clonage humain, lâché d'insectes ogms, etc...) pour qu'entre les lignes, le projet totalitaire représenté par l'exécrable bill-portes-et-fenêtre-gates soit légal.

Ce qu'on veut nous injecter a donc une aura spéciale, tout comme ce virus. Il semble que tous deux dépassent de loin la dimension où s'affrontent santé et maladie.

 

Comment refuser légalement un vaccin.

Etape 1. Ne "refusez" pas le vaccin ou vous serez considéré comme "belligérant". vous pouvez poliment refuser leurs services en procédant comme suit.

Etape 2. Demandez au médecin si le vaccin contient de la MRC-5 (tous les vaccins en ont, c'est-à-dire des cellules d'avortement et d'autres ADN). si c'est le cas, vous avez le droit de le refuser.

Etape 3. Demandez également s'il y a une possibilité de "réaction latrogène" (une réaction indésirable causée par de multiples composants ou médicaments agissant les uns sur les autres) au vaccin (ils en ont tous). Lorsque le médecin dit "oui", il s'agit de votre carte de sortie de vaccination. Remerciez le médecin de son offre et partez.

Rappelez-vous, les médecins ont prêté le serment d'Hippocrate (qui est de ne pas faire de mal) et ils DOIVENT le respecter.
C'est ainsi que nous refusons légalement (et respectueusement) les services qu'ils offrent sur une base obligatoire et il n'y a absolument RIEN qu'ils puissent faire à ce sujet !

Source : https://www.findhealthclinics.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives